Marc Chagall: la suite

 Marc Chagall, en 1941

A 30 ans, voilà donc Marc Chagall directeur d'une école des Beaux-Arts, celle de sa ville, Vitebsk en Biélorussie.

Il est donc déjà reconnu pour son talent, et son oeuvre.

 

Mais la vie de cet éternel voyageur va encore rebondir. En 1920, Marc Chagall se brouille avec l'un de ses rivaux et part à Moscou. Il va alors créer les décors du théâtre d'art juif de la ville, et commencer en 1921, son autobiographie.

 

Mais très vite, le peintre s'ennuie à Moscou. En 1922, il reprend la route. D'abord pour Berlin. Et puis début 1923, le revoilà à Paris. Il a 36 ans, jusque là, il n'a vécu en France que 4 ans.

 

Amitié française

 

Marc Chagall rencontre à Paris Ambroise Vollard. En 1924, il lui commande l'illustration des "Ames mortes" de Gogol. En 1926, Chagall illustre les Fables de la Fontaine.

L'imagination du peintre est en même temps stimulée par de nombreux voyages en province: Bretagne ou encore Normandie.

 

 L'oeuvre de sa vie

 

Ambroise Vollard passe une très grosse commande à Chagall... Nous sommes en 1930. Le peintre va devoir illustrer la Bible. Pour "plonger" dans l'univers biblique, il se rend alors en Palestine, Syrie et Egypte.

Il commence ce travail majeur: il ne sera terminé qu'en 1936 et sera l'un de ses chefs-d'oeuvre.

Pendant ce temps, il voyage beaucoup: Hollande, Suisse, mais aussi Italie.


En 1935, Chagall se rend en Allemagne. Il découvre les lois antisémites, et retourne rapidement en France. A Berlin, les oeuvres du peintre sont désormais interdites.

 

Du coup, sentant le vent défavorable monter, Marc Chagall, né en Russie et Biélorussie tsariste, prend la nationalité française. Nous sommes alors en 1937. Il a 50 ans.

 

Marc Chagall: suite et fin

Marc Chagall

Les Biélorusses célèbres

Copyright, Tous droits réservés, 2009-2017, Impression, copie, et reproduction interdites.